Vous avez des collaborateurs en chômage partiel ? Découvrez le dispositif exceptionnel FNE Formation. En savoir plus

Interview de Nathalie Bourquenoud, Responsable Human Development du Groupe Mobilière

Matthieu Bellot

Il y a 2 ans

Interview

Publication Twitter La Mobilière (2)Fondée en 1826 à Berne, la Mobilière est la plus ancienne société d’assurances privée en Suisse et compte aujourd’hui plus de 4900 collaborateurs. En Suisse, un ménage sur trois est assuré auprès de la Mobilière !

Le groupe est actuellement engagé dans un programme qui revisite ses méthodes de management. Il souhaite notamment encourager ses collaborateurs à acquérir un socle commun de compétences numériques.

Nous avons rencontré Nathalie Bourquenoud, Responsable Human Development du Groupe Mobilière.

[Coorpacademy] Bonjour Nathalie Bourquenoud, merci de nous accorder cette interview. Pouvez-vous nous présenter le projet de la Mobilière visant à réinventer ses méthodes de travail ?

[Nathalie Bourquenoud] Avec la numérisation, le monde du travail devient plus complexe. Pour continuer à avoir du succès dans ce contexte, nous devons nous adapter, c’est-à-dire raccourcir les chemins de décisions indépendamment de la hiérarchie, travailler en équipes interdisciplinaires sans tenir compte de l’organigramme, penser selon un mode non plus séquentiel mais itératif dans nos processus. Toutes les nouveautés doivent être très vite mises sur le marché, mais également développées avec nos clients. Pour ce faire, les collaborateurs et les collaboratrices doivent être ouverts à la nouveauté et l’innovation, pouvoir s’adapter facilement aux changements.  Nous devons les inciter à développer encore plus ce qui les différencie de la machine, c’est-à-dire leur créativité et leurs compétences sociales.

À la Mobilière, ce changement s’opère à différents niveaux. Le premier niveau, ce sont nos formes de travail : nous créons un nouvel environnement qui soutient les équipes interdisciplinaires, la collaboration ainsi que le réseautage. À un deuxième niveau, nous adaptons nos instruments RH. Quant au troisième niveau, il s’agit bien sûr du développement des compétences de nos collaborateurs. Il est important de les accompagner afin qu’ils s’adaptent facilement. 

Quel rôle attribuez-vous à la formation dans un écosystème de plus en plus digitalisé des assurances ?

La formation est très importante pour la Mobilière. En ce moment, nous avons différents projets pour numériser la formation de nos employés. L’objectif est qu’ils puissent apprendre n’importe où, n’importe quand, mais aussi selon leurs propres besoins  et à leur rythme. La signification « d’apprendre » est en train de changer… Le savoir est à disposition et nous voulons nous amuser pour éveiller notre curiosité ! 

Après une phase pilote auprès de 400 premiers apprenants, vous avez décidé d’ouvrir à l’ensemble de vos collaborateurs, la plateforme de digital learning conçue avec Coorpacademy : quels sont les premiers retours ?

Les collaborateurs et les collaboratrices qui ont participé à la phase pilote apprécient cette nouvelle façon d’apprendre avec la plateforme « digital learning ». Ils ont à disposition un grand nombre de vidéos sur différents sujets, ils peuvent également faire des « battles » et répondre à des « quiz ». Après cette première expérience couronnée de succès, nous avons décidé d’élargir le groupe cible à tous les collaborateurs et de produire avec Coorpacademy nos propres vidéos sur le « mindset agilité de la Mobilière ». De plus, les collaborateurs suisse-allemands souhaitent une traduction de l’offre publique de base qu’offre Coorpacademy, ce à quoi nous travaillons conjointement.

Recommandé pour vous

Réagir à cet article

Vous