Vous avez des collaborateurs en chômage partiel ? Découvrez le dispositif exceptionnel FNE Formation. En savoir plus

Comment sensibiliser vos collaborateurs aux enjeux juridiques ?

Berangere Chauvenet

Il y a 7 mois

Interview


Coorpacademy et lawpilots ont co-signé deux cours en combinant leurs atouts  au service de la sensibilisation juridique des salariés : le premier cours porte sur l’égalité de traitement des salariés, et le deuxième sur les risques liés au télétravail.

Former en ligne et massivement les salariés à des enjeux juridiques est un challenge de plus en plus présent et qui n’est pas sans poser question ! Nous en avons posé quelques-unes à Antoine Levollant, responsable de lawpilots en France, à l’occasion de la publication de leurs deux premiers cours sur les plateformes Coorpacademy.

 

Q. Avant tout, qui est lawpilots ? Qu’est-ce qui fait de vous un acteur incontournable de la formation en ligne sur les sujets juridiques ?

lawpilots, premier partenaire allemand de Coorpacademy, a été créé à Berlin en 2017 par une avocate travaillant dans un cabinet spécialisé dans le droit des nouvelles technologies et par une consultante experte en protection des données. Au cours de leurs nombreuses interactions avec leurs clients,  elles ont constaté le besoin grandissant de sensibilisation de leurs collaborateurs aux enjeux juridiques de la conformité, que ce soit autour de la protection des données, de la lutte contre la corruption, de la sécurité de l’information ou encore de la sécurité au travail. Créés par des formateurs, des juristes et des consultants, les modules de lawpilots sont conçus pour être attrayants, interactifs et amusants tout en formant efficacement, en étant à la pointe des dernières législations européennes et nationales.

 

Q. lawpilots a été créée peu avant la mise en application du RGPD européen en 2018. En a-t-on fini avec le RGDP ?

Disons que le RGPD est le premier “tracé législatif” d’un long chemin visant à reprendre le contrôle des données personnelles qui sont collectées en ligne.

Car c’est à la base l’objectif premier de la réglementation, mettre un terme au traitement et à l’exploitation abusive des données des utilisateurs par les entreprises et en particulier par les géants du web comme Facebook ou Google.

Donc, même si c’est un tout petit début et que pour nous utilisateurs, cela s’est surtout soldé par une avalanche d’e-mails et de notifications sur l’utilisation des cookies, l’idée principale du RGPD est ô combien importante. Et l’on peut voir que sous l’impulsion de l’Europe, d’autres États et régions ont suivi l’exemple. Notamment la Californie ou le Brésil qui ont introduit leur propre législation visant à protéger les données de leurs ressortissants.

 

Q. Quels autres forts enjeux légaux pour les entreprises avez-vous identifiés ? Quelles sont les tendances de formation avec le contexte de la crise Covid et la poursuite des évolutions numériques ?

Définitivement la Cybersécurité. La démocratisation du télétravail qui s’est opéré en réponse au COVID-19, a simplement fait exploser le nombre de cyberattaques subies par les entreprises. En effet, les pirates informatiques, du fait de la mise en réseau des réseaux informatiques ont vu les points d’entrées et les failles se multiplier !

L’important n’est pas de montrer du doigt les collaborateurs comme maillon faible du système de protection informatique car l’erreur est et restera humaine mais d’accompagner de les accompagner dans ces changements et ces transformations.

Et c’est là que les campagnes de sensibilisation prennent tout leur intérêt.

Un autre thème qui est de plus en plus demandé par les entreprises est le code de conduite. Nous vivons et travaillons dans un univers de plus en plus diversifié que ce soit au niveau du genre, des origines ou des cultures et le lieu de travail se doit d’être un environnement sain où les personnes puissent se sentir intégré, respecté et en sécurité. Ceci passe donc par un certain nombre de règles de bonne conduite et de comportement à suivre. Même si cela semble souvent inné à chacun, il est primordial que ces règles soient exposées et répétées à tous.

 

Q. Sur ces sujets avec des volets juridiques, comment arriver à former les salariés de grandes entreprises dont les cultures, nationalités et lois divergent ? Comment s’assurer que le contenu du cours soit valide pour tous ?

Justement pour que les grandes entreprises puissent former l’ensemble de leurs entité, chez lawpilots, nous avons mis à disposition nos modules en plus de 15 langues avec des contenus adaptés par pays en localisant les exemples, les spécificités légales ou bien d’autres détails comme les lieux cités ou les visuels !

Notre objectif reste malgré tout d’être accessible par le plus grand nombre, notre credo est la vulgarisation. On essaie d’avoir un langage accessible, et de décortiquer le côté “technique” des législations,  afin de les rendre compréhensibles par tous. L’objectif principal est que ceux qui suivent nos cours, y compris ceux faits avec Coorpacademy, comprennent la logique des lois, s’en souviennent et les appliquent dans leur quotidien.

Si les apprenants ont tout oublié deux semaines après avoir obtenu leurs certificats, nous n’aurons pas rempli notre mission !

 

Q. Plus concrètement, comment réussissez-vous à engager les collaborateurs sur ces sujets liés à des problématiques juridiques ?

Le défi est donc de rendre les formations accessibles et compréhensibles à tout le monde, d’autant que le caractère obligatoire des formations sur les thèmes juridiques a souvent un effet négatif sur la motivation des participants. L’idée est de stimuler leur attention, en utilisant des mises en situation concrètes et des exemples pratiques, que l’on peut rencontrer tous les jours. Puis avant tout de prendre le point de vue de l’apprenant et de lui apporter de nouvelles connaissances, car c’est ce que nous recherchons in fine, que l’apprenant puisse se dire en fin de formation “Ah mais la protection des données ce n’est pas si ennuyant que ça !” Enfin, il y a des techniques d’apprentissages qui permettent de captiver plus facilement l’attention de l’apprenant comme le récit (ou storytelling). Par exemple, dans notre formation sur la cybersécurité, les collaborateurs prennent le rôle d’un hacker qui souhaite dérober des informations confidentielles à une entreprise.

Dans le cadre d’apprentissage de Coorpacademy, on a travaillé dans cette optique mais on a reconstruit des cours complets. Même si nous sommes familiers de la pédagogie inversée que Coorpacademy utilise (commencer par les questions), le fait d’alterner questions et vidéos est tout à fait nouveau pour nous. La collaboration s’est très bien passée !

 “Très utile de sécuriser ces concepts que nous connaissons mais qui parfois ne sont pas si clairs !” Un apprenant de la plateforme de Faurecia

Nous sommes contents des premiers retours et les commentaires des apprenants prouvent que notre approche est comprise.

Découvrez les cours de lawpilots :

Égalité de traitement au travail

Télétravail : santé, motivation et sécurité

 

Recommandé pour vous

Réagir à cet article

Vous