Vous avez des collaborateurs en chômage partiel ? Découvrez le dispositif exceptionnel FNE Formation. En savoir plus

2050 : L’Odyssée RH – Épisode 7 : La série fiction sur le futur du travail

Rédaction Blog

Il y a 6 mois

Learning Innovation

 

Quelque part dans le monde, à une date dont vous n’avez pas l’utilité, nous avons localisé une technologie poussée permettant de nous immiscer dans le quotidien des salariés. Ce voyage fantastique à travers les expériences de différents collaborateurs vous entraînera jusqu’aux confins du Future of Work et vous permettra de percer les enjeux de transformation des entreprises. Aujourd’hui dans notre odyssée, découvrez le quotidien de Eleri…

 

Je m’appelle Eleri, et si je devais vous raconter ma vie en cette année 2050, je vous dirais une chose : elle est très différente de la vie que je menais il y a 30 ans. Alors cadre dans une entreprise de fast fashion, la prise de conscience n’a pas été immédiate. Pourtant animée par un sentiment d’urgence, il a fallu que je me forme, ou plutôt que je m’informe, pour passer à l’action et accompagner mon entreprise dans sa transformation durable. Les compétences vertes ont été un déclencheur pour réinventer nos pratiques. 

 

Ces compétences constituent un ensemble de connaissances, capacités et attitudes indispensables pour répondre aux défis environnementaux et sociaux. Si aujourd’hui, en 2050, ces compétences font partie du socle commun d’apprentissage enseigné dès le plus jeune âge. Cependant, il y a 30 ans, alors que tous les experts alertaient sur l’urgence climatique, la formation aux compétences durables n’en était alors qu’à ses débuts. 

 

Ainsi, il a été indispensable de réinventer mon métier. 

 

Gestion durable des ressources, efficacité énergétique, résolution de problèmes environnementaux, pensée systémique… Chaque métier et chaque industrie a dû passer par là. Mais ce dont je parlerai le mieux reste ma propre expérience.

 

 

Alors Responsable de l’approvisionnement dans une grande marque de prêt-à-porter, j’étais témoin de l’impact négatif de mon industrie et du modèle de production que nous adoptions. J’étais persuadée des avantages de l’économie circulaire et de la nécessité de repenser notre business model. Je me suis donc d’abord rapprochée de notre département formation afin d’instaurer une vraie stratégie de développement des compétences vertes, et notamment un cours sur l’économie circulaire. 

 

Petit à petit, le marché du prêt-à-porter n’a plus eu le choix. Alors que toutes les marques concurrentes mettaient la clé sous la porte, les plus en avance sur l’avenir et sur les attentes des consommateurs s’étaient déjà lancées dans une offre durable. Étant directement concernée par les questions éthiques et environnementales liées à l’approvisionnement, je me suis lancée comme mission de faire évoluer notre entreprise vers un modèle circulaire. 

 

En effet, les prévisions étaient catastrophiques. L’empreinte carbone du secteur de la mode était estimée à 1,2 milliard de tonnes de CO2 en 2017 , soit environ 2 % des émissions de gaz à effet de serre mondiales. Sans changement radical des tendances de consommation mais également sans transformation de l’industrie, cette part aurait pu atteindre 26 % en 2050 ! 

 

S’il y a bien une chose qui a pu me marquer dans notre évolution, c’est la prise de conscience. Sans accompagnement pour comprendre l’ampleur de la tâche à accomplir, nous ne serions peut-être plus rentables aujourd’hui. Pour ça, il a fallu que tous et toutes se forment, comprennent sincèrement l’impact environnemental de chaque métier, repense intégralement leurs processus et deviennent de vrais ambassadeurs des compétences vertes. Le chemin est long lorsqu’il s’agit de transition aussi importante, mais c’est pour cette raison qu’il est essentiel d’être accompagné. 

 

Ainsi, je continue encore de me former aujourd’hui. Au vu de l’impact que la formation en ligne a pu avoir sur un projet aussi complexe que la transition environnementale, nous étions tous convaincus de son efficacité. 

 

 

État des lieux 

 

Suite à ce récit fictif qui nous plonge dans le monde idéal de 2050 à travers les yeux d’Eleri, prenons un moment pour réfléchir à la façon dont nous pouvons contribuer dès aujourd’hui à créer le monde durable dans lequel elle évolue.

1- Apprentissage et sensibilisation :

Le chemin vers un monde durable commence par l’éducation. Il est essentiel de sensibiliser les individus aux enjeux écologiques et aux pratiques durables. Encourageons des initiatives locales et mondiales pour informer et inspirer les gens à agir. 

Comprendre la crise écologique

 

2- Investir dans les compétences vertes :

Les entreprises devraient mettre en place des programmes de formation pour développer des compétences vertes chez leurs collaborateurs. Les compétences en durabilité, en technologie verte et en gestion énergétique sont des atouts clés pour façonner un avenir durable.

La transformation durable en 20 questions

 

3- Adoption de pratiques écoresponsables :

Les entreprises doivent intégrer des pratiques écoresponsables dans leurs opérations quotidiennes. Cela peut inclure la réduction des déchets, l’utilisation efficace des ressources et l’adoption de sources d’énergie renouvelable.

Écogestes : réduire son impact environnemental au quotidien

 

4- Collaboration et innovation :

Les solutions pour un avenir plus vert émergeront de la collaboration entre les secteurs public et privé, ainsi que de l’innovation continue. Encourageons les partenariats qui favorisent la recherche et le développement de technologies durables. Cependant,  l’innovation n’est pas seulement technologique, elle touche aussi à nos métiers, en quête de sens et d’engagement. 

Transformer l’entreprise pour la transition écologique

 

5- Adoption de modes de vie durables :

En tant qu’individus, nous pouvons adopter des modes de vie plus durables en réduisant notre consommation d’énergie, en optant pour des moyens de transport écologiques et en privilégiant des produits respectueux de l’environnement.

CoorpCast – épisode 4 – Transition écologique : les entreprises s’acclimatent

 

Suite à l’Odyssée d’Eleri, gardons à l’esprit que le monde qu’elle décrit n’est pas seulement une vision lointaine ou utopique. C’est un avenir que nous pouvons aider à façonner dès aujourd’hui, en prenant des mesures concrètes pour un monde plus vert et durable pour les générations futures. Chaque jour compte et nous sommes déjà en retard ! 

 

Pour agir dès maintenant, vous pouvez contacter notre équipe commerciale pour une demande de démo de notre solution de formation en ligne : https://info.coorpacademy.com/contact-fr 

 

Recommandé pour vous

Réagir à cet article

Vous

Voir l'étude de cas